Le 429 Le blog de Patrick Cargnelutti, auteur.
DES POLARS ET DES NOTES #89

DES POLARS ET DES NOTES #89

Par Patrick Cargnelutti le 25/05/2022, publié dans podcast, radio, roman

Chaos extrême...

La guerre mondiale ? Nous y sommes. Ou presque. Le Grand Effondrement ? Si la totalité des mesures drastiques, indispensables, prônées par les scientifiques, ne sont prises rapidement, nous y arrivons à grand pas. Deux constatations alarmantes faisant que les romans de nos deux invités ne devraient pas vous dépayser plus que cela de vos actualités quotidiennes. Vous alerter davantage, certes, une fois de plus, vous inquiéter, mais soyons honnêtes : le monde réel est bien plus angoissant que celui de la fiction. Ne serait que parce que ce dernier devient passionnant sous la plume d’auteurs de talent. Cette émission, comme l’air du temps, n’est donc pas à la comédie, il nous reste à espérer que la situation évolue vite... Et dans le bon sens...

Du polar, du roman noir, du thriller, une pincée d’anticipation, encore une fois, Des Polars et des Notes vous offre un large éventail des différentes tendances de la littérature noire, et force est de constater que celle-ci colle de plus en plus étroitement à notre réalité. Pour le sourire, nous essaierons le mois prochain...

Bonne écoute !

Sommaire :

Livres

JOLIES CHOSES – Janelle Brown - Éditions Les Arènes – collection Equinox Traduit de l’anglais (États-Unis) par Clément Baude.

Couverture fond noir brillant, nom de l'autrice tout en haut, en gras, lettrage argenté, tout comme pour le titre, juste en-dessous, sur deux lignes, en caractères plus grands. Des bijoux dessinés, colliers, bagues, boucles d'oreilles, montre, broches, rangs de perles descendent en cascade jusqu'en bas de la couverture.

LES CHOSES QUE NOUS AVONS VUES – Hannah Bervoets - Éditions Le Bruit du Monde Traduit du néerlandais (Pays-Bas) par Noëlle Michelle

Fond crème, nom de l'autrice tout en haut, caractères gras, rouge sombre, titre en dessous, sur une seule ligne, meme couleur caractères plus petits, mention "roman traduit du néerlandais par Noelle Michel", meme couleur, en italique en dessous. Illustration : sur toute la partie centrale, trois partie d'un cercle, de plus en plus importante au fur et à mesure que le regard se déplace vers la droite, du rouge orange au rose chair, contenant chacune une partie d'un visage féminin, photographié sous différents angles. Nom de la maison d'édition, en bas à gauche, sur 4 lignes.

ENTENDEZ-VOUS DANS LES CAMPAGNES – Ahmed Tiab – Éditions de l’aube – collection l’aube Noire

Photographie d'un paysage de campagne, noyé dans le brouillard. Un arbre dénudé par l'hiver au fond à gauche, un ciel lourd et gris sur la moitié haute, un chemin herbu, avec quelques résidus de neige, passe tout droit entre deux rangées de piquets soutenant du fil de cloture électrique. Nom de l'auteur en jaune, en haut à droite, sur deux lignes, titre en blanc sur trois lignes en-dessous.

MATOS – Stéphane Pajot – Éditions La Geste - collection Moissons Noires

Fond : photographie d'une partie de la façade d'un immeuble HLM, balcon béton et rideaux de différentes couleurs. Titre en très gras occupant toute la largeur de la couverture, en haut, juste en dessous, le nom de l'auteur, en noir, le patronyme plus gras que le prénom.

Interviews

Franck Darcel pour L’ARMÉE DES HOMMES LIBRES, paru aux éditions Coop Breizh.

Fond : un ciel tourmenté, gris, avec une tache lumineuse en haut à droite, une statut, ou une silhouette étrange, noire, percée de trous circulaires sur tout sa surface. Nom de l'auteur, en haut à droite, caractères noirs gras, titre sur le dernier tiers, sur deux lignes, en caractères blancs gras.

Sébastien Le Jean pour LE GRAND EFFONDREMENT, publié par les éditions Liana Levi.

Fond noir brillant. Dans le tiers supérieur, une photographie d'une porte bleue, blindée, munie d'une poignée rouillées et de mécanismes d'ouverture rouillés également, un cercle vert en son centre. Nom de l'auteur en-dessous, sur une ligne, caractères blancs gras, titre à suivre, sur deux lignes, en jaune d'or, comme sali par endroit.

La Zik

The Motels – Kix, Arno – Lady Alcohol, Republik - Saleen, Yungblud - Fleabag, Guns N' Roses – Hard Skool, Jimi Hendrix – Red House

Comment ça s'écoute Des Polars et des Notes ?

Concrètement, en consultant la grille des programmes de Radio Évasion. L’émission est également disponible immédiatement en podcast : Écouter le podcast

Retour à la page précédente

Ce site utilise Google Analytics pour réaliser des mesure d'audience.
Pour fonctionner, ce service requiert l'écriture d'un cookie.
Acceptez-vous que "Le 429" utilise Google Analytics pour garder trace de votre passage à des fins statistiques?